version V18 ARTetPEINTURE

 

 

LE BROYAGE DES PIGMENTS

 

 

                                                                                               

                          

                                                               

                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 


PRÉPARATION DES PÂTES PICTURALES: LE BROYAGE

 

L'opération appelée "broyage» consiste à disperser correctement le pigment (solide) dans le liant (liquide) de façon à obtenir une pâte homogène et ayant la viscosité voulue, Le pigment doit être insoluble dans le liant.

L'objectif est d'obtenir une pâte chargée au maximum en pigment tout en obtenant avec le minimum de liant un enrobage complet des particules de pigment. La pâte sera utilisée immédiatement ou mise en pots ou en tubes pour un usage ultérieur,

Le broyage consistant à disperser des particules solides dans un liquide, se posent donc des problèmes d'interface: un pigment pourra par exemple rejeter ou accepter facilement l'huile ou l'eau, Il sera alors nécessaire d'ajouter des "agents mouillants" qui modifieront la tension superficielle spécifique au liquide enrobant. C'est le rôle par exemple de la lécithine de soja proposée dans certaines recettes. Une autre solution consiste à enrober les particules de pigment d'une autre matière. C'est ainsi que le blanc de titane est enrobé différemment pour un usage dans des liants aqueux ou dans l'huile.

TAILLE ET FORME DES PIGMENTS ONT UNE INFLUENCE SUR LA QUALITÉ DE LA PÂTE PICTURALE. Les particules très fines constituant le pigment peuvent être de tailles diverses, ce qui n'est pas sans effets sur la qualité rhéologique des pâtes picturales, sur leur pouvoir couvrant et même parfois sur la saturation des couleurs. Ces particules peuvent avoir des formes très différentes: en sphères, en plaquette, en lamelles, en aiguilles, ce qui aura un effet sur la texture et la solidité du film. D'autre part, les particules pigmentaires peuvent former des agrégats (elles sont fortement soudées par leurs faces) ou des agglomèrats (les particules ou les agrégats de particules sont simplement joints par les arêtes ou les sommets). Une des fonctions du broyage est de rompre ces liens, augmentant ainsi la surface de contact entre pigment et liant et favorisant la dispersion.

LA MISE EN TUBES OU EN POTS

Les pâtes picturales broyées à l'eau ou à l'huile peuvent être conservées en tubes. Une autre solution (pour un usage rapide) consiste à déposer les peintures broyées à l'huile dans un petit bocal et de les recouvrir d'eau. Il faudra conserver ces bocaux à l'abri de la lumière.

  1. Ouvrir le bouchon du tube et perforer la fermeture,
  2. Mettre la pâte picturale sur un papier.
  3. Rouler le papier pour former un cylindre qu'on enfile dans le tube puis pousser la pâte picturale jusqu'à ce qu'elle sorte du tube.
  4. Fermer alors le bouchon, continuer à remplir le tube. Frapper pour faire descendre toute la pâte vers le bouchon.
  5. Utiliser une pince à tendre pour fermer l'arrière du tube qu'on replie pour obtenir une parfaite étanchéité.
    1.  


 Les ingredients

 Haut de page

Les codes couleurs 

 

le broyage des pigments